FAITS CONTRE FAITS

RECUEILS







VERONIQUES



(Extraits)


















La maison
La dune ou l'étang
La pierre levée
L'arène des étés
Le monde
Le buisson ardent
La couche des amants.
Que puis-je découvrir
Que nul autre n'a vu ?























 







Dans la flaque ridée où les nuages reculent
Le vent pousse l'éclat doré d'une feuille.

Je traverse la vie.























 







A l'orée de la nuit
Toutes les étoiles
Seront éteintes.
Qu'importe l'à venir
J'aurai fait le chemin.























 







C'est au creux de la nef,

alors qu'elle navigue

Que brille la lumière qui repousse

l'écueil.























 

plume originale - JMR - 1997





Elle laisse la certitude aux pierres du chemin
Emportant la lumière fluctuante

de l'ombre.























 







Marcher aux creux du temps
Aux pas de la tendresse
Connaître la source cachée

N'abolit pas le soleil.























 







Mystère de l'être dans l'être,
Ce souffle ténu me parle d'exil.

Sa constance m'accompagne.























 



Exilé intérieur, si loin, si près,
Il me reste à chanter les rêves
Des improbables possibles.













 


Cliquer ci-contre ou appuyez sur la touche (début - home) de votre clavier pour revenir en haut de page.

Conception et Photos © 2004-2009 JMR pour l'ensemble du site, graphisme, textes et photos sauf mention contraire.