Michel - François LAVAUR
Textes extraits de "LA GRANDE OURSE"

Humour... humeurs




L'étang
superbe
étend
ses berges

S'adorne
de cygnes
tadornes
oies naines.
Roseaux.

Ces eaux
y signent
L'éden.

Réserve
d'oiseaux.
Passage
de pies
au ciel
superbe.

En classe
l'appel.
Elèves
pas sages
jacassent
aussi.

L'un rêve
assis
d'épis
et d'herbes.
Pluie fine
sur Nantes

Chou-fleur
dans la
cuisine.

Ce qu'est
la plante.
Sa forme.
Blancheur
d'un ferme
bouquet
sur plat.
Cervelle
dit-elle.

Page d'accueil de MFL       Texte précédent            Un pas de plus ?