Michel - François LAVAUR
Texte

Éléments pour un bestiaire.

Page d'accueil de MFL       Texte précédent            Un pas de plus ?

en allemand
Traduction Rüdiger Fischer



     Ils avaient mis en coupe des bois entiers de sapinière, et là, dans la jonchée des troncs et des branches éparses, comme un œuf d'herbes sèches, pas plus long que le pouce, mais d'un poids insolite.
     Cette curiosité mêlée de réticence.
     Pourtant savoir s'il y sommeille.
     En avoir touché un, une fois dans ma vie.
     L'emporter, par un réflexe de gamin, un instinct de maraude.
     (Dans la voiture, peu à peu, la chaleur le réveille. Avant le terme du voyage, il s'affaire, il essaie de sortir du treillis qui protège ses ébats maladroits. Il finira doucement d'hiberner dans un coin de la serre.)
     Si les chattes l'épargnent, il fondera une famille dans les haies de Sanguèze.


LE MUSCARDIN.